La danse orientale

Connue comme une danse féminine, la danse orientale avant tout un art ancestral tolérant et respectueux de tout corps et esprit, une discipline riche et complète aux multiples bienfaits, accessible à toutes et tous, sans critères ou prérequis. C’est également un accompagnement vers le bien-être, la remise en forme en douceur et l’estime de soi avec plaisir et passion.

Saviez-vous que c’est l’une des disciplines qui se rapproche le plus de la natation ainsi que la 2ème danse la plus pratiquée dans le monde après la danse classique ? En effet, complète et douce, elle est adaptée à n’importe quel âge et à n’importe quelle situation, harmonisant le corps en souplesse et en tonicité.

La danse orientale…

… sollicite et harmonise le corps tout entier, muscles-organes-esprit-émotions
… vous apprend à isoler et coordonner vos mouvements de manière fluide-accentuée
… prévient et améliore la descente d’organes
… favorise la mobilité du bassin et du reste du corps, apporte souplesse
… tonifie en douceur le corps
… dessine la silhouette et améliore la posture
… stimule la circulation sanguine
… procure plaisir, dépaysement et permet de lâcher prise
… permet de faire de nouvelles connaissances, amitiés
… est excellente pour la mémoire

Styles de danses orientales

Classiques, folkloriques ou modernes, il existe de nombreux styles de danses orientales qui varient selon leur époque ou leur provenance. Afin d’y voir un peu plus clair, découvrez ci-après les principales danses que nous pratiquons pendant nos cours ou que nous proposons lors de stages ou de démonstrations (non-exhaustif).

Baladi (Balad=Pays)

C’est la danse traditionnelle d’Egypte. D’accoutumée spontanée, cette danse très expressive et proche du peuple met en avant les émotions et les sentiments de celle qui l’exécute.
Les musiques associées parlent d’amour, de chagrin et de joie de vivre. C’est un beau moment de partage entre la danseuse et son public.

Sharqi (=Orient)

Inspirée de la danse classique, le Sharqi se veut aérien et gracieux.
La danseuse effectue des mouvements fluides en demi-pointes. Elle est sûre d’elle dans son attitude, les bras éloignés du corps, très expressifs.
Ce style de danse orientale a connu un fort succès dès les années 30-40 avec l’arrivée des comédies musicales égyptiennes.

Saïdi

Cette danse folklorique datant de l’époque des Pharaons vient de la Haute-Egypte et était réservée au hommes. Les hommes, armés de bâtons, faisaient une danse aux allures d’art martial.
Petit à petit, les femmes se sont approprié cette danse, la rendant plus coquette et féminine mais aussi chargée du message qu’elles aussi peuvent être fortes.

Solo de percussion

La danseuse improvise ses mouvements au rythme de la Darbouka, instrument de percussions de base de la musique orientale.

Des règles préalablement définies entre le percussionniste et la danseuse permettent de trouver une harmonie dans cette improvisation palpable. Son corps traduit le rythme comme s’il était lui-même un instrument.

Fusion-Orientale

De la modernité au travers d’autres influences vient accompagner la technique de base et les mouvements qui restent authentiques avec une plus grande diversité musicale pouvant être pop, ou encore à tendance électro.

Différents mouvements peuvent également être intégrés provenant du jazz, du classique, du hip-hop, etc. Cela offre aux danseuses une large palette d’ambiances et de styles différents.

Voile

Cette danse remonterait aux vieilles traditions hébraïques (la danse des 7 voiles de Salomé). Elle fascine et fait rêver depuis toujours.

Le voile symbolise la féminité, le mystère et la liberté de la femme. Il la dévoile tout en protégeant sa sensualité comme un trésor rare. Peut se danser avec 1 ou 2 voiles.

Flamenco-Oriental

Le flamenco-oriental vient de la péninsule Ibérique. Ce sont les Arabes qui, par leur passage, ont transmis leurs influences orientales.

La fusion de ces deux danses donne à ce style un côté à la fois dynamique, enivrant, passionné et tout en élégance.

Éventails en soie

D’origine chinoise, voici un style fascinant et spectaculaire.

Les accessoires représentent des poissons aux mouvements fluides mais il arrive également que l’on imagine des flammes en les observant.

Ce style est actuellement très en vogue dans le milieu de la danse orientale.

Ailes d'Isis

Une danse féerique et enchanteresse !
Frissons garantis !

Relativement récente et tendance, cette danse s’inspire de l’Egypte antique. Elle symbolise la déesse Isis que l’on représentait avec de magnifiques ailes dorées étincelantes comme signe de protection.

Danse au sabre

Les danses au sabre existent dans de nombreux pays, de la Chine à la Roumanie, en passant par l’Écosse. Elles symbolisent souvent le combat ou les actes de bravoure.

En Orient, c’est en Turquie et en Inde qu’elle se pratique le plus. Elle demande beaucoup de dextérité et se travaille généralement au sol.

*Danses avec le feu

Danse et feu sont intimement liés depuis la nuit des temps. En Égypte ils ont été utilisés pour honorer le dieu Râ.

Danser en manipulant des objets enflammés demande une grande maîtrise et d’être capable de s’adapter à son environnement.

La fusion de la danse et du feu rendent la danse orientale extraordinaire.

*Uniquement en démonstration

*Raqs al Shamadan

Danse du candélabre, chandelier à 6, 9 ou 12 bougies, posé sur la tête de la danseuse.

Son origine serait Turque et remonterait au XIXème siècle. Aujourd’hui, il est encore exécuté en Egypte lors des mariages.

Ce type de danse nécessite un bon port de tête et une isolation parfaite de la tête par rapport au reste du corps, rendant ainsi ces danses hypnotiques et spectaculaires.

*Uniquement en stages et démonstrations

*Tribal Fusion

Cette danse s’inspire majoritairement de l’American Tribal Style Bellydance.

Contrairement à cette dernière qui se pratique en groupe et laisse une grande place à l’improvisation, la Tribal Fusion est chorégraphiée, laisse beaucoup de liberté et peut se pratiquer en solo.

Les choix musicaux sont également très libres et variés, de l’électro au rock en passant par le hip-hop.

*Uniquement en stages

*Sagattes

Ce style très ancien est principalement venu de Turquie et d’Inde, puis introduit en Égypte. Les sagattes sont des cymbalettes métalliques portées sur les doigts.

Dans la musique orientale traditionnelle, les sagattes sont généralement jouées par les hommes. Les danseuses tziganes et les danseuses orientales les utilisent aussi pour agrémenter leurs mouvements.

*Uniquement en stages

Découvrez la magie de la danse orientale !

Vous être intéressée à découvrir le monde fascinant de la danse orientale ? Nous serions ravies de vous accueillir à l’un de nos cours !

Horaires et tarifs

Fermer le menu